FR / EN  

 

 

Essais de corrosion

Les essais de corrosion sont réalisés en principe sur des produits finis ou semi-finis. Ceux-ci servent à mettre en évidence des défauts de fabrication ou tout simplement à juger de la résistance à la corrosion d’un produit avant sa commercialisation.

Selon notre expérience nous recommandons principalement les essais suivants :

Essai au brouillard salin

C’est probablement le plus connu et le plus courant des essais en milieu corrosif. Il permet de mettre rapidement en évidence un bon nombre de défauts limitant la résistance à la corrosion.

La réalisation de l’essai se fait selon plusieurs normes selon le choix du client. Par défaut nous appliquons la norme NIHS 96-50.

Ce test s’effectue aussi bien sur : des alliage ferreux, cuivreux, titane, matériaux revêtus ou non, polymère, alliages médicaux et dentaires, produit emballé…

Un

Un grand nombre de pièce que nous testons sont en acier inoxydable. Il est en effet correct de tester un produit pour juger de sa qualité et de sa compatibilité avec d’autres (phénomène de pile). Même des alliage inoxydables peuvent réserver quelques surprises!

Essai de corrosion à la sueur synthétique

 

Cet essai est destiné à simuler les conditions au porté d’une pièce au contact du corps humain.

Les pièces de lunetterie, horlogerie, maroquinerie et bijouterie sont candidates à ce test.

Elles sont placées dans une enceinte contenant une solution de sueur synthétique chauffée à 35°C. Cet essai est notamment décrit par la norme NIHS 96-50. La durée de cet essai est en principe de 48h.

 

Préparation de la solution de sueur synthétique dans notre laboratoire

 

 

Essai de climat tropical

 

Le climat tropical est comme son nom l’indique, une simulation d’un climat  chaud et humide.

La norme DIN 50017 régit ce test. Les conditions nominales sont T : 40°C  HR : 98%.

La durée de cet essai varie de 24 à 200h.

 

retour à l'accueil